Audit énergétique, Audit Global,
DTG, DPE

Comprendre les différences.

La synthèse

En relation avec la Loi sur la transition énergétique et écologique.

Retrouvez les articles détaillés pour une compréhension plus approfondie.

Voir les articles

l~|icon_pencil-edit~|elegant-themes~|outline

Loi sur la Transition Energétique

Rénovation des copropriétés

l~|icon_pencil-edit~|elegant-themes~|outline

Le DTG

Diagnostic Technique Global

Le Diagnostic de Performance Energétique

Le DPE est un bilan thermique simplifié.

Il décrit et classe un bien selon sa consommation d’énergie, et son impact environnemental en terme d’émission de gaz à effet de serre pour lui délivrer l’étiquette énergie correspondante.

Il indique des recommandations d’usage, et/ou des préconisations de travaux pour inciter à rendre le bien conforme aux exigences de la RT 2012.

classes énergétiques

Impact environnemental

Gaz à Effets de Serre en kg de CO2/m2/an

L’Audit Energétique

Il est plus précis, et plus complet que le DPE.

C’est une étude thermique et technique complète du bâti qui décrit le bien, et le qualifie sur sa performance énergétique et environnementale.

Il définit un programme objectif de travaux à réaliser pour atteindre les coefficients de performances exigés par la RT 2012 afin d’être certifié et labellisé.

Le DTG

Pour la mise en copropriété d’un immeuble construit depuis plus de 15 ans.

Le DTG évalue la liste et le coût des travaux ( financés par le fonds travaux – 5% ) à mener les 10 prochaines années, et qui figureront dans le carnet d’entretien.

L’Audit Global

C’est une démarche volontaire dont la finalité permet d’apporter une plus-value certaine à votre copropriété.

Alors certes, si cela implique de réels investissements, vous êtes assurés de les rentabiliser avec une surcôte de 5 à 12% par rapport à un bien à surface et équipements équivalents.

Il s’agit d’un super audit énergétique qui s’articule sur un état des lieux des dépenses d’énergies incluant des préconisations de travaux selon la faisabilité urbanistique et patrimoniale.

Le conseil syndical est accompagné de prestataires spécialisés, et d’outils d’aides à la décision.

 

En effet, quant ils ont le choix les acheteurs, comme les locataires se tournent aujourd’hui vers ce type de bien.

Entre habiter une passoire énergétique avec un inconfort évident, et payer des factures d’énergies conséquentes chacun a compris l’intérêt de cette évolution à fortiori quant nul n’ignore l’évolution des prix à moyen terme.

Entre investissement et dépenses ce nouveau type de bien vertueux au confort incomparable, et aux économies de chauffage engendrées sur le long terme ne devrait dépasser 250 € / an !

~|forum~|material~|solid

Besoin de plus d'infos ?

Notre Cabinet vous aide à y voir plus clair dans le fonctionnement de votre copropriété.

Vous aussi créez du lien !